CHANTAL DU PONT
 

Démarche artistique
L’œuvre de Chantal duPont aborde la problématique de l’identité/altérité, de l’autoreprésentation et des nouvelles formes narratives développées à partir du cyberespace et des réseaux de communication sans fil ou de téléprésence. La question de l’identité individuelle et collective est soulevée dans plusieurs de ses œuvres vidéographiques. D’où venons-nous? Quelles sont nos racines familiales? Quels sont les liens que nous entretenons avec notre langue maternelle, avec notre culture? Qui sommes-nous? Que deviendrons-nous dans un monde virtuel de plus en plus technologique? Serons-nous des mutants du cyberespace?

Certaines de ses installations audio-vidéo détournent les systèmes de surveillance en place ou mettent en scène des dispositifs de téléprésence dans des espaces privés et publics. Une machination du corps du spectateur qui par son interaction laisse des traces de son passage sous forme d’archives photographiques. La caméra d’observation est aussi à l’œuvre dans la vidéo Du front tout le tour de la tête, une véritable mécanisation du regard. L’auto-filmage de la tête de l’artiste est une forme d’auto-surveillance des transformations de son corps par une machine de vision cinématique.

«La caméra d'observation de Chantal duPont, attentive au banal, redonne de l'importance au simple présent [...] En multipliant les fragments et en favorisant les déplacements, Chantal duPont mise sur une esthétique de la limite fondée sur des balises physiques et imaginaires, qu'elles soient psychologiques, géographiques ou symboliques. La découpe qui morcelle l'histoire, la mémoire, un espace, une image, un récit ou un corps est à l'œuvre ici de manière excessive, voire obsessive et fait de ces territoires des lieux de passage qui ne demandent qu'à être visités. »

Extraits du texte de Nicole Gingras (1995). La vidéo de surveillance : archiver l’anodin. Feuillet de l’exposition de Chantal duPont à la Galerie La Centrale, Montréal, février 1995.


Entrevue

 


Toujours plus haut, la lettre " A ", une orange


Toujours plus haut, une lampe, une chaise


Toujours plus haut, des galets, une boule

 


S’envisager


Une main de sept pouces