LYNN HUGHES
 

Démarche artistique
Cette proposition est en lien direct avec des préoccupations qui sont évidentes dans tout mon travail. Je me suis continuellement intéressée à la juxtaposition de différents systèmes ou langages dans le but de souligner à la fois leur complémentarité et les tensions qui existent entre eux. Dans la série Tentative Equations, je juxtapose les langages de la photographie et de la peinture, de l’art et de la science (mathématiques), de manière à les connecter ou les associer à nouveau, mais sans jamais les fusionner.

Dans le projet de vidéo interactive que je poursuis actuellement, intitulé Perversely Interactive System, le participant contrôle l’image d’une autre personne par le biais d’une interface rétroactive (biofeedback), à mesure que l’autre s’approche d’elle. Je m’intéresse à la symétrie et à la relation qui s’engage entre l’image de la personne à l’écran et l’individu placé devant. Le fait que la personne représentée soit contrôlée par les fonctions corporelles du participant met en place une sorte d’empathie, d’intimité. En même temps, l’autre virtuel reste fugitif et difficile à saisir. Je crois qu’il est clair que, dans toutes ces pièces, je m’intéresse à l’idée de l’apparence, celle de la femme en particulier, qui est à la fois pouvoir de séduction, opacité et résistance.