JEAN-PIERRE BOUTINET

Notice biographique

Jean-Pierre Boutinet, professeur à l’Université catholique de l’Ouest à Angers (France), Professeur associé aux universités de Sherbrooke (Canada) et Genève (Suisse), Chercheur associé à l’Université Paris X. Enseignant-chercheur en Sciences sociales (Psycho-sociologie); ses travaux portent principalement sur trois champs d’étude : les conduites et cultures à projet, la vie adulte, un âge de la vie parmi d’autres, la mutation des temporalités.

Titre de la conférence

  • La figure du projet au regard du corps+machine

Résumé de la proposition

Entre corps+machine, d’un côté, et projet, de l’autre, il y a apparemment peu de liens; la matérialité consistante tant des organismes naturels que des mécanismes artificiels semble relever d’un tout autre registre que l’immatérialité d’une intention plus ou moins versatile, préparatoire à l’action. Aussi interroger le couple corps+machine à l’aide de la figure du projet peut sembler insolite. Une fois passée cette première impression d’étrangeté née de la mise en relation de deux ordres de phénomènes fort dissemblables, voyons malgré tout le bénéfice que nous pourrions tirer de cette situation paradoxale qui consiste à jeter un regard immatériel sur des réalités on ne peut plus matérialisées pour tenter de les comprendre. C’est ce que nous allons faire dans la présente communication, en posant d’emblée l’hypothèse d’un croisement sans doute conflictuel mais instructif entre projet et corps+machine. Notre fil conducteur s’exprimera alors de la façon suivante : à y regarder de près, le projet se trouve spécifiquement concerné aussi bien par le corps que par la machine mais selon deux points de vue contrastés voire conflictuels.