DIANA BURGOYNE
 

Notice biographique

Diana Burgoyne détient un baccalauréat en Beaux-Arts, de l’Université de Victoria, et une maîtrise en arts visuels de l’UCLA. Elle a présenté son travail à New York, à San Francisco, à Berlin, en France, en Hollande et à travers le Canada. Elle est actuellement candidate au doctorat en Arts interactifs, au Technical University of British Columbia. Elle enseigne un cours d’électronique créative au Emily Carr Institute of Art and Design.

Titre de la proposition

  • Getting Wired With Art (Se brancher à l’art)

Résumé de la proposition

L’objectif de mes ateliers scolaires est de présenter un regard à la fois accessible, intéressant et amusant sur la science et la technologie. Les activités que j’offre principalement à des élèves du primaire, en Colombie Britannique, permettent d’éveiller l’intérêt des élèves, dès un jeune âge, à ce qui pourrait mener à un loisir ou à une carrière dans le domaine. Pour atteindre ce but, j’illustre les connections entre l’art, la science et la technologie, à travers la performance artistique et le travail d’atelier. J’utilise la métaphore de la recette dans mon enseignement : il faut d’abord identifier les ingrédients (composantes), lire la recette (schéma), puis cuire (assembler) le circuit.

Dans la première performance, je joue de la " banane ". Pour cela, j’utilise un fil de cuivre fixé sur un casque avec un circuit sonore intégré. Lorsque ce fil est inséré dans la banane, cette dernière se transforme en conducteur et s’intègre dans le circuit. En touchant les différentes parties du fruit avec d’autres fils, cela change la fréquence sonore émise par le casque. Je peux ainsi illustrer la conductivité des matériaux, tout comme celle du corps. Puis, deux élèves-spectateurs peuvent tenir chacun un fil. Lorsqu’ils se touchent, ils compléteront le circuit et le son sera transformé en relation avec l’humidité de leur main, de leur oreille, de leur nez.

Une autre façon d’aborder les connections entre l’art et la technologie est de performer avec le casque recouvert de fils de cuivre. Au début de la performance, je me déplace à travers le public. Sensible à l’intensité lumineuse et aux couleurs, le circuit sonore intégré émet des sons différents à mesure de mes déplacements dans l’espace.

URL

www.eciad.bc.ca/~dburg/wshp.htm