POSTHUMAIN
  • Critique du livre How We Became Posthuman : Virtual Bodies in Cybernetics, Literature, and Informatics de Katherine Hayles, par Nat Muller. Revue électronique Cybersociology.
    http://www.socio.demon.co.uk/magazine/7/nat.html

  • Sadeq Rahimi trace un portrait de l'identité posthumaine dans Identities without a Reference: Towards a Theory of Posthuman Identity. Revue électronique Media and Culture.
    http://moby.curtin.edu.au/~ausstud/mc/0006/identity.html

  • Le duo d'artistes Stem Arts (Robert Pepperell et Diane Harris) présente le manifeste posthumain : The Posthuman Manifesto, extrait du livre de Robert Pepperell, The posthuman condition (1995). Site de Stem arts.
    http://www.stem-arts.com/Posthum/cont.htm

  • Artiste et Maître de Conférence à L'Université de Montpellier, Stéphan Barron trace le portrait de deux visions différentes du concept de posthumain dans lesquelles la référence à l'écologie est latente. Il présente les enjeux relatifs au technoromantisme en art actuel. Texte du Colloque XX festival international de la vidéo et des arts électroniques et forum des nouvelles images et de la culture emergente (Locarno 1999
    http://www.tinet.ch/videoart/va20/Barron.html

  • Geri Wittig présente une historique de l'émergence de la représentation du corps technologique en art actuel dans The Body, Post Humans and Cyborgs: The Influence of Politics of Identity and Emerging Digital and Bio-Technologies on Human Representation in Late 20th Century Art. Revue éléctronique Switch
    http://switch.sjsu.edu/switch/narrative/posthuman/posthuman.html

  • Texte de la conférence de Serge Chaumier, de l’Université de Bourgogne : Les mises en garde du cybermartyre : ce que ne pas parler veut dire La sueur, le souffle et le sang d'un computer . " Au travers d'une sélection de performances, mettant le corps en représentation, et plus précisément à partir de l'analyse de trois démarches artistiques, nous montrerons comment des mises en questionnements sont formulées sur le statut du corps aujourd'hui. Nous proposons d'aller au-delà des phénomènes de provocation par l'extrême, trop visible dans ce type de spectacle, en montrant comment des problématiques éthiques et épistémologiques sont convoquées. Aux anciennes dénonciations de l'héritage religieux, succèdent à présent les interrogations sur les sciences et les technologies... ". Site du Colloque Médiations du corps, de l’Université Stendhal-Grenoble, 24-25 novembre 2000.
    http://www.u-grenoble3.fr/stendhal/recherche/centres/gresec/mediations-du-corps/Chaumier.html

  • Jean-Paul Baquiast présente une Critique du livre de Alain Prochiantz: Machine-esprit (Editions Odile Jacob, 2001).
    http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2001/6/prochiantz.htm

  • Interview de Philippe Trétiack avec Paul Virilio à propos du livre Stratégie de la déception. Magazine électronique ELLE, Juillet 2000
    http://www.bessard.fr/virilio/virilio2.html

  • Article de Jacques Dufresne : L'homme-machine ou l'homme intégral? "Les idées relatives à l'essence et à l'origine de l'homme n'ont jamais été moins sûres, plus indéterminées et plus diverses qu'aujourd'hui." Max Scheler a formulé ce jugement vers 1930. La confusion s'est aggravée depuis au point que, ne se reconnaissant plus dans aucune des anciennes conceptions de l'homme, de plus en plus de gens s'identifient à une nouvelle espèce, qu'ils estiment supérieure à l'animal raisonnable: le cyborg. Ajoutant deux nouvelles conceptions de l'homme aux cinq idées de l'homme que Max Scheler avait identifiées, l'auteur soutient que seul le triomphe de l'homme intégral pourrait faire obstacle à celui du cyborg ". Encyclopédie électronique L’encyclopédie de l’agora.
    http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Homme