AUTOPORTRAIT IN UTERO
 

Enseignant(e)s et collaborateur(trice)s

  • Moniques Richard : Professeure UQAM
  • Véronique Proulx : Étudiante à la maîtrise et assistante de recherche
  • Brigitte Blais : diplômée du baccalauréat en arts visuels
  • Philippe Roberge : étudiant à la maîtrise en multimédia

Cycle et ordre d’enseignement

  • Maternelle et 1e cycle du primaire

École, commission scolaire ou ville

  • École Lajeunesse
  • Commission scolaire Marie-Victorin

Description du projet
Quelque soit sa race, sa culture, sa religion ou son sexe, chaque être humain partage avec le reste de l’humanité l’expérience d’une gestation in utero. Cette expérience primordiale s’enregistre dans la mémoire corporelle et conditionne nos rapports au monde. Les progrès scientifiques la rendent à la fois plus accessible, compréhensible et sécuritaire mais aussi plus marchande, occultant sa dimension sensible, empreinte de mystère.

Dans la première phase de ce projet de recherche, des enfants ont eu l’occasion de réactiver cette expérience en se représentant dans le ventre de leur mère. Ils ont été sensibilisés à la richesse sensorielle du monde utérin et au pouvoir évocateur de l’image, par l’emploi de la métaphore cosmique. Ils ont diffusé leur production picturale et numérique dans une institution hospitalière.

(Voir le projet Murmur pour une description de la deuxième phase)